Tel : +33(0) 662 101 284
Article 0
Sélectionner une page

Cajus BEKKER – Mer maudite Journal de guerre de la Marine allemande

Cajus BEKKER – Mer maudite Journal de guerre de la Marine allemande

15,00

32702. LIVRE PROPRE ET SOLIDE, UN PETIT DÉFAUT SUR LA JAQUETTE À L’ANGLE. ENVOI RAPIDE ET SOIGNÉ DEPUIS LA FRANCE ET PARTOUT DANS LE MONDE AVEC UN NUMÉRO DE SUIVI

Il est à première vue surprenant de constater qu'aucun ouvrage sur l'histoire de la Marine allemande pendant la Seconde Guerre Mondiale n'a été publié en Allemagne avant « MER MAUDITE ». Depuis bien longtemps pourtant les journaux de bord et les archives de la Kriegsmarine, saisis par Londres au lendemain de la capitulation, avaient été restitués et mis à la disposition des historiens. Cajus BEKKER a entrepris le premier cette tâche, à partir de ces documents constituant la source d'informations la plus sûre et avec le concours de centaines de marins de tous grades qui lui ont communiqué leurs souvenirs. La fresque extrêmement vivante qu'il a composée, et qui contient quantité de faits restés inconnus, fait apparaître en pleine lumière les points culminants de la guerre sur mer conduite par la Marine allemande. Les opérations audacieuses des bâtiments de surface et des sous-marins, les crises autour du chef de la Flotte, les secrets des torpilles et des mines magnétiques, les batailles de la Méditerranée et de l'Atlantique, le tournant de la guerre sous-marine, les tragédies, les pertes douloureuses, la retraite sur tous les fronts y défilent dans le cadre des décisions prises par le haut-commandement de la Marine en exécution des ordres d'HITLER. Ainsi éclate une vérité que le recul du temps ne permettait plus de farder. Les Allemands ont perdu la Deuxième Guerre Mondiale essentiellement sur mer. L'amiral Erich RAEDER, l'architecte et le commandant en chef de la Flotte allemande lancée en 1939 dans une guerre pour laquelle elle n'était pas prête, a eu beau tenter de les dissimuler, des fautes décisives dans la conduite de la guerre ont été commises dès le début des hostilités et leurs effets se sont répercutés jusqu'à la fin. En montrant les faiblesses de la Marine allemande, en relevant la part respective des erreurs humaines et du hasard dans le déroulement des opérations, Cajus BEKKER a voulu faire table rase d'un certain nombre de légendes.

Informations complémentaires

Poids 0,5 kg