Tel : +33(0) 662 101 284
Article 0
Sélectionner une page

On a livré la ligne Maginot … et 25000 hommes invaincus partent en captivité Roger Bruge

On a livré la ligne Maginot … et 25000 hommes invaincus partent en captivité Roger Bruge

15,00

32988. LIVRE PROPRE ET SOLIDE , ENVOI RAPIDE ET SOIGNÉ DEPUIS LA FRANCE ET PARTOUT DANS LE MONDE.

Éditeur Fayard

Date d'édition 1975

Reliure Couverture souple

Etat du livre Bon

Roger BRUGE est un des rares spécialistes incontestés de la ligne Maginot. Sa thèse ? Elle a rempli les objectifs qu'on lui avait assigné.
Après la "grande" guerre, la "der des der", la France est exsangue: sur le plan matériel, elle va vite renaître gràce aux indemnités de guerre et au charbon de la ruhr, mais sur le plan potentiel humain, elle tirera longtemps le diable par la queue face à une Allemagne féconde.
La ligne Maginot part de ce constat: permettre de défendre un pays avec peu de soldats.
Autant la conception même est adaptée à l'époque et, contrairement à la légende, très efficace, autant une fortification ne sert à rien si elle n'est pas terminée au moment où survient le conflit.
Terminée dans le sud-est, la ligne arrête efficacement les Italiens.
Complète dans les Vosges et en Alsace, les allemands ne l'attaquent pas.
C'est pour avoir cru les Ardennes infranchissables et ne pas avoir voulu affoler les belges, que les fortifications seront presque inexistantes dans ces deux secteurs. Dès lors, il était facile de tourner la ligne et de la prendre à revers.
Bruge montre cependant que les ouvrages dans les secteurs défendus ont tous tenu, et qu'ils ne se sont rendus qu'après l'armistice sur demande du gouvernement français.

Informations complémentaires

Poids 0,5 kg