Tel : +33(0) 662 101 284
Article 0
Sélectionner une page

Pierre Mendès France : Un homme d’Etat républicain

Pierre Mendès France : Un homme d’Etat républicain

19,99

32208. Livré neuf, envoi rapide et soigne

8 en stock

Trente ans après sa disparition, cette publication consacrée à Pierre Mendès France, député de la circonscription de Louviers en mai 1932 à 1958 puis maire de la ville durant près de 10 ans, offre une rétrospective de l'ensemble de sa vie et de sa carrière politique. Évoquant la genèse de sa personnalité, ses premiers engagements, son action dans les rangs de la France libre, son évasion des prisons de Vichy, tout en rappelant le rôle qu'il a tenu dans la vie politique, son action comme président du Conseil en 1954, son opposition à la Ve République, ses derniers combats...
C'est le portrait d'un homme d'État qui a «profondément marqué l'histoire de France.»

Claude Cornu, agrégé de lettres classiques et docteur en histoire, spécialiste de l'histoire politique du département de l'Eure,

Éric Roussel, Président de l'Institut Pierre Mendès France,

Christiane Rimbaud, auteur de livres sur le Massilia et le procès de Clermont-Ferrand,

Joan Mendès France : belle-fille de PMF, historienne, écrivain.

Extrait

Pierre Mendès France
Une certaine image de Louviers
par Michel Natier

Le présent ouvrage regroupe des textes d'historiens spécialistes de Pierre Mendès France que Claude Cornu, à l'initiative de ce projet, a su rassembler autour de lui pour tenter de mieux appréhender cette personnalité hors du commun. À travers les articles des différents auteurs et les nombreux documents d'archives nous parcourons la vie de cet illustre homme d'État républicain, depuis ses origines, en passant par ses années de formation, son action dans l'Eure et à Louviers, l'oeuvre de son gouvernement, jusqu'aux derniers combats.

Élu député de l'Eure pendant une vingtaine d'années, Pierre Mendès France n'a été maire de Louviers que durant deux mandatures, de 1935 à 1939 et de 1953 à 1958, soit une petite dizaine d'années répartie avant et après la seconde guerre mondiale. Malgré cette relative courte durée à la tête de la cité et les blessures occasionnées par la guerre, il laisse la trace d'un homme animé par la volonté d'apporter les équipements et le confort nécessaires aux habitants. Les archives municipales disposent d'un fonds qui atteste de cet intérêt de Pierre Mendès France pour ses concitoyens, que ce soit dans le domaine de l'éducation, du logement, de l'emploi et de leur cadre de vie. Ce fonds est principalement constitué de copies des courriers envoyés par Mendès France et de lettres qu'il a reçues en mairie. Les registres de délibérations du Conseil municipal permettent également de suivre un certain nombre de ses décisions, à l'exception de celles prises en commissions, ce qui rend parfois difficile le travail des chercheurs qui doivent alors recourir aux articles de presse.

Nous devons à Madame Anne-Marie Rothiot, ancienne conservatrice du musée et de la bibliothèque de la ville de Louviers, la préservation d'une partie des archives de Mendès France. Comme elle en témoigne, c'est, accompagnée d'Ernest Martin, maire, qu'en décembre 1968, à l'invitation de Pierre Mendès France, elle s'est rendue à son domicile pour enlever des documents relatifs aux élections locales et départementales depuis 1928. Ces précieux documents, après avoir transité par Louviers, qui n'avait pas encore de service des archives, ont été ensuite déposés aux Archives départementales de l'Eure à Évreux, où ils sont toujours conservés actuellement.

S'il existe d'assez nombreux documents visuels pour illustrer l'action politique nationale et internationale de PMF, en revanche il en existe assez peu concernant Louviers. Le musée a donc chargé Hugo Miserey, photographe, de réaliser un ensemble de clichés, dont un certain nombre est reproduit ici, des réalisations notables qu'il a impulsées et encore visibles à ce jour.

Le musée municipal de la ville de Louviers conserve peu d'éléments concernant Pierre Mendès France en dehors de photographies où il figure, dont plusieurs reproduites dans ce livre, de notes et d'un buste en plâtre. Nous savons néanmoins qu'il attachait une importance particulière à cette institution, dont il fit orner la façade, par la présence de sa signature dans les livres d'or lors de différentes manifestations. On le voit également sur quelques clichés présider des réunions au sein des salles d'exposition du musée.

Soucieux de l'environnement, Mendès France fera installer plusieurs oeuvres pour agrémenter le paysage urbain meurtri par les bombardements de la dernière guerre. Notamment une sculpture en pierre taillée, d'une facture moderne, d'André Deluol, intitulée «La renaissance», déposée par l'État à sa demande. Bien qu'il s'interroge sur la réaction des Lovériens, l'oeuvre en effet figure une femme nue, il choisit, après quelques hésitations, de la faire installer dans le «jardin Machu», sur l'île Petou, où elle se trouve toujours. Il est très probable également qu'une autre sculpture en pierre d'une femme lisant, située rue de l'île, malheureusement vandalisée, fasse partie des oeuvres installées à l'initiative de Pierre Mendès France. (...)

Biographie de l'auteur

Claude Cornu, agrégé de lettres classiques et docteur en histoire, spécialiste de l'histoire politique du département de l'Eure, à laquelle il a consacré sa thèse. Eric Roussel, Président de l'Institut Pierre Mendès France, Christiane Rimbaud, auteur de livres sur le Massilia et le procès de Clermont-Ferrand. Joan Mendès France : belle-fille de PMF, historienne, écrivain. Préface de François Hollande.

Informations complémentaires

Poids 0,5 kg