Tel : +33(0) 662 101 284
Article 0
Sélectionner une page

la tour du Valat en Camargue Paul Isenmann

la tour du Valat en Camargue Paul Isenmann

25,00

34361. Livre neuf, envoi rapide

Éditeur Bûchet/Chastel

Date d'édition 2003

Reliure Couverture souple

Etat du livre Neuf

Le premier document écrit concernant la Tour du Valat est le testament de saint Césaire, archevêque d'Arles, qui date de l'an 542. Il lègue à l'église d'Arles l'agellus Missianianus (ensuite appelé Missiania, Messiania, Mediana, Mesenes, Messens, Mesenx) dont les textes plus tardifs prouvent qu'il s'agit d'au moins une partie de la Tour du Valat actuelle. On ignore de quelle époque datent les tours de défense contre les envahisseurs bâties le long des bras du Rhône. Au VIII et au ix° siècle, les Sarrasins puis les Normands ont envahi la Camargue. Mais ce qui reste aujourd'hui des tours de la Camargue paraît dater d'une époque plus tardive que l'on pourrait situer vers le XII° siècle. Un exemple subsistant est la tour du Brau. En effet, pendant tout le Moyen Âge, il a fallu se défendre contre les incursions des pirates barbaresques et catalans.

Pour plusieurs siècles, nous ne possédons aucun document. Au x° siècle, une fois la période de troubles passée, l'archevêque Mamassès obtient de Louis, roi de Provence, le privilège qui confirme à l'église d'Arles ses anciennes possessions. Au XI° siècle…..

Informations complémentaires

Poids 0,5 kg